Mission Leadership Québec
Équipe

Directeur exécutif (par intérim)

Julien Tourreille

Tourreille Julien Tourreille est directeur exécutif par interim de Mission Leadership Québec. Associé à l'organisation au fil des dernières années, il a notamment été participant et coordonnateur de plusieurs missions de MLQ dans le contexte des élections primaires américaines.

Directeur-adjoint de l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l'UQAM, Julien complète un doctorat en science politique. Julien est également chargé de cours à l'UQÀM. Titulaire d'une maîtrise en science politique de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse. Julien parle couramment français et anglais.

Spécialiste sur les enjeux de politique étrangère, de défense et de sécurité, il intervient régulièrement dans les médias comme commentateur sur l'actualité internationale et la politique américaine. Il est par ailleurs un ancien de l'International Visitors Leadership Program (IVLP), programme du département d'État américain auquel il a été convié à l'été 2009 pour étudier la politique frontalière des États-Unis.

Conseil aviseur

Le Conseil aviseur de Mission Leadership Québec se compose des personnes suivantes:

Maxime Allard, o.p.

Président, Collège universitaire dominicain

Allard Maxime Allard est dominicain. Détenteur d'un doctorat en théologie (Laval), il est professeur de philosophie et de théologie au Collège universitaire dominicain à Ottawa (Canada) ainsi qu'au Centre des Études Institutionnelles des Dominicains à Lille (France). Spécialisé en éthique théologique, en philosophie de la religion et en philosophie politique, il est aussi professeur associé à la Faculté de théologie et des sciences des religions de l'Université de Montréal et collabore à la Chaire de recherche "Religion, spiritualité, santé" à l'Université Laval. Suite à des séjours prolongés en Afrique du Sud ainsi qu'au Rwanda et au Burundi, il s'intéresse aux questions des interactions entre le développement économique et social, les régimes politiques et les configurations religieuses.

Carole Beaulieu

Rédactrice en chef, L'Actualité

Beaulieu Carole Beaulieu a étudié le journalisme à l'Université Carleton et débuté sa carrière au Messager de Verdun en 1981. Journaliste au Devoir de 1984 à 1988, elle reçoit en 1993 le prix Jules-Fournier pour la qualité de la langue française. De 1989 à 1998, journaliste à L'Actualité, elle voyage beaucoup et signe de nombreux reportages, portraits et entrevues. Carole est fellow de la Fondation Asie-Pacifique du Canada, de Journalistes en Europe et de la prestigieuse Fondation américaine Crane-Rogers qui lui a permis de vivre deux ans en Indochine. Elle a aussi remporté plusieurs prix d'excellence de la Fondation des Prix du magazine canadien. Carole Beaulieu est rédactrice en chef de L'Actualité depuis novembre 1998.

Paul-André Comeau

Professeur invité, École nationale d'administration publique

Comeau Paul-André Comeau est professeur invité à l'École nationale d'administration publique (ENAP) depuis juillet 2000 et il y assume également la responsabilité des relations internationales. Sa carrière est partagée entre le journalisme - correspondant à l'étranger de Radio-Canada et rédacteur en chef au journal Le Devoir -, l'administration publique - présidence de la Commission d'accès à l'information - et l'enseignement universitaire. Il s'intéresse à l'évolution des institutions politiques, au Québec et à l'étranger, en plus de suivre de très près le cheminement de l'Union européenne et toute la question de l'information internationale.

Pierre-Gerlier Forest

Président, Fondation Trudeau

Forest Avant de se joindre à la Fondation Trudeau, Pierre-Gerlier Forest était Sous-ministre adjoint à Santé Canada, le ministère fédéral canadien de la santé, où il fut titulaire de la Chaire G.D.W. Cameron (2003) avant d'être nommé Expert scientifique en chef (2004-2006).

Connu pour ses travaux sur la politique de santé et l'organisation des soins, PG Forest fut le Directeur de la recherche de la Commission sur l'avenir des soins de santé au Canada (Commission Romanow). Il a passé la plus grande partie de sa carrière universitaire à l'Université Laval, à Québec, où il enseigna l'analyse des politiques et le management public au département de science politique (1990-2007).

PG Forest est titulaire d'une maîtrise en science politique de l'Université Laval (1984) et d'un doctorat en histoire et sociopolitique des sciences de l'Université de Montréal (1989). Après ses études postdoctorales (Manchester Business School), il a oeuvré comme consultant auprès de plusieurs gouvernements et organismes, notamment en matière de réforme des systèmes de santé et de gestion du savoir et de la recherche. PG Forest est professeur associé à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et à l'École nationale d'administration publique du Québec.

Francis Gagnon

Conseiller en relations gouvernementales,
Société financière internationale (IFC) - Banque mondiale

Gagnon Depuis 2005, Francis Gagnon est responsable des relations gouvernementales du département Environnement de la Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale. Il a auparavant été conseiller en économie internationale au Centre d'études pratiques de la négociation internationale de Genève, conseiller au programme du Forum sur l'intégration nord-américaine et conseiller en communications à l'Assemblée nationale du Québec.

Francis a été boursier-stagiaire de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant et a siégé sur son conseil d'administration. Il fut aussi président de la Simulation du Parlement Européen Canada-Québec-Europe (SPECQUE). Il est titulaire d'une maîtrise en développement international de la London School of Economics (boursier Chevening) et d'une maîtrise en science politique de l'Université Laval (boursier du Fonds pour la formation de chercheurs et l'aide à la recherche).

Guy Lachapelle

Secrétaire-général, Association internationale de science politique

Lachapelle Guy Lachapelle, Ph.D., est professeur titulaire (1996) au département de science politique de l'Université Concordia. Il est le Secrétaire général de l'Association internationale de science politique depuis 2001. Il est le vice-président Affaires administratives et secrétaire trésorier de l'Association internationale des études québécoises. Il est également membre de la Fondation René-Lévesque. Il a obtenu un doctorat en science politique de l'Université Northwestern - Evanston, Illinois (1986) et une spécialité en analyse des politiques et en méthodologie d'évaluation.

Il a publié plusieurs ouvrages dont le plus récent est Diversité culturelle, identités et mondialisation. Il a également plusieurs contributions à des revues scientifiques dont la Revue française de science politique, Publius, la Revue canadienne de science politique, la Revue québécoise de science politique, Québec Studies, Canadian Journal of Program Evaluation, Éthique publique, Politique  et Sociétés. Il est sollicité régulièrement par les médias pour des commentaires sur les élections, la politique québécoise et américaine. Ses travaux récents portent sur l'analyse des politiques publiques, les théories de l'opinion publique et l'analyse de l'évolution des valeurs et identités.

Pierre Pettigrew

Conseiller de direction, Affaires internationales Deloitte

Pettigrew Pierre Pettigrew occupe actuellement le poste de conseiller de direction aux affaires internationales chez Deloitte, ce qui fait de lui un précieux collaborateur des hauts dirigeants du Cabinet canadien et de Deloitte Touche Tohmatsu à l'échelle mondiale. Au cours de la dernière année, il a présidé la commission Warwick, une commission internationale composée de décideurs et de chercheurs qui avaient pour mandat d'examiner le système commercial mondial et de formuler des recommandations sur la forme et l'orientation qu'il devrait prendre.

M. Pettigrew a mené une prestigieuse carrière dans les secteurs public et privé. Pendant 10 ans, il a géré divers ministères au sein de gouvernements successifs du Canada. Il a été conseiller en affaires internationales chez Deloitte de 1985 à 1995 avant de se lancer dans la fonction publique. Il s'était alors distingué comme ardent défenseur du milieu des affaires et comme analyste compétent, dans les médias, des négociations du GATT, de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et de l'Accord de libre-échange nord-américain.

Sa notoriété en tant que spécialiste du commerce international lui a valu une nomination au Cabinet fédéral avant même d'être élu au Parlement. À titre de ministre, il a présidé plusieurs groupes de travail qui ont participé à de rudes négociations commerciales avec des pays étrangers. Il a aussi dirigé des missions commerciales en Chine, en Inde, en Russie, en Allemagne, en Algérie, au Maroc, en Afrique du Sud, au Nigeria, au Mexique et ailleurs.

Sa connaissance de la scène internationale le désignait pour la fonction de ministre des Affaires étrangères. L'une de ses principales réalisations à ce titre a été de commander un examen des politiques internationales du gouvernement, dont on a fait l'éloge au pays et à l'étranger, et à la suite duquel le Canada a adopté une approche entièrement intégrée de la diplomatie, de la défense, du commerce et du développement dans le contexte des affaires internationales.

Afin de souligner ses innombrables réalisations et contributions à la vie politique, à la fonction publique ainsi qu'aux affaires et au commerce à l'échelle internationale, l'Université de Warwick, au Royaume-Uni, a décerné à M. Pettigrew un doctorat honorifique en droit le 17 juillet 2008.