Mission Leadership Québec

Missions antérieures

Guatemala 2007

« Guatemala 2007 » est la deuxième édition du programme de Missions exploratoires et d'observation électorale de Mission Leadership Québec.

Ayant toujours lieu à l'aube d'un rendez-vous électoral majeur, la mission a permis aux participants, en partenariat avec une grande organisation internationale, de réaliser une expérience d'observation électorale internationale. La mission a réuni une dizaine de jeunes leaders québécois, provenant des principaux secteurs de la société québécoise.

Les participants

Mission Leadership Québec a comme valeur fondatrice la réunion de jeunes leaders provenant des divers secteurs de la société québécoise. La sélection des participants vise donc l'identification de jeunes leaders prometteurs, représentant des profils différents et complémentaires. Cette diversité permet d'enrichir la qualité des échanges et des contacts réalisés par Mission Leadership Québec et ainsi, du potentiel de développement de ceux-ci.

Cette année encore, la composition de la délégation « Guatemala 2007 » de Mission Leadership Québec illustre bien les types de profils recherchés, le calibre des participants retenus et la diversité des réseaux représentés :

  • Guillaume Lavoie, directeur exécutif, Mission Leadership Québec et chef de mission
  • Fanny Bousquet, adjointe au chef de mission, étudiante à la maîtrise en gestion des flux migratoire (ULB)
  • Ian Anderson, étudiant à la maîtrise en affaires internationales, Université d'Ottawa et adjoint de la sénatrice Hervieux-Payette
  • Jean-Michel Beaucher, assistant de recherche, OTAN, et co-directeur, Coalition Sherbrooke Milieu de vie (CSMV)
  • Kristina-Maud Bergeron, doctorante, Sc. Politiques (McMaster) et chargée de cours, Université Carleton
  • François Cormier, journaliste, Société Radio-Canada
  • Catherine Gosselin, fiscaliste, KPMG et membre du CA, Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ)
  • Melanie Hotchkiss, organisatrice syndicale, UNITE-HERE
  • Mathieu Langelier, directeur adjoint, Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec, (APCHQ)

Guillaume Lavoie, chef de mission

Guillaume Lavoie est directeur exécutif de Mission Leadership Québec (notice biographique).

Fanny Bousquet, adjointe au chef de mission et responsable de la logistique et des relations avec les partenaires étrangers

Participante lors de Mission Leadership Québec au Pérou en 2006, Fanny Bousquet a été heureuse de s'engager auprès de l'Édition 2007. Traductrice et interprète de conférence de formation, Fanny est établie depuis 1998 à son compte et partage son temps entre le Québec et la Belgique, où elle travaille notamment comme interprète pigiste pour plusieurs organisations gouvernementales et internationales.

En parallèle à ses activités professionnelles, Fanny a récemment obtenu une maîtrise en relations internationales du Centre d'études en relations internationales et stratégiques (CERIS), affilié à l'Université Paris XI. Intéressée par les politiques publiques relatives à la gestion de l'immigration, Fanny a consacré sa thèse à l'évaluation de l'établissement d'une politique commune en matière de migration économique pour l'Union européenne.

Jeune leader engagée, elle s'implique bénévolement auprès de l'organisation internationale Emmaüs (fondée en France par l'Abbé Pierre) qui vient en aide aux personnes les plus démunies et contribue à divers projets de soutien aux personnes victimes de traite des êtres humains et d'exploitation. Véritable citoyenne du monde, elle parle couramment le français, l'anglais, l'espagnol, le néerlandais et le polonais et a voyagé dans plus de 40 pays sur quatre continents.

Jean-Michel Beaucher

Jean-Michel Beaucher est originaire de Sherbrooke. Il complète actuellement un doctorat en sciences politiques à l'Université de Montréal et travaille en qualité de chercheur sur les scénarios d'imposition de la démocratie par les puissances d'occupation étrangères.

À l'été 2006, il fonde Coalition Sherbrooke Milieu de Vie (CSMV), une coalition citoyenne regroupant plus de 3000 partenaires formant l'essentiel des forces sociales et économiques de la région sherbrookoise. CSMV vise à faire la promotion d'alternatives vertes en matière de développement urbain et du dialogue social entre les forces vives de la société civile et les autorités politiques locales. Il parle couramment le français, l'anglais et l'espagnol et possède des connaissances de base en italien.

Ian Anderson

Ian Anderson est diplômé en politiques publiques de Queen's University. Titulaire de la bourse « Chancellor's », il a axé ses recherches sur le lien entre les processus politiques et le « Track Two diplomacy », une méthode de résolution de conflits non-officielle de plus en plus importante de nos jours. Fort de cet intérêt, Ian a également complété un certificat en résolution des conflits.

Après sa diplomation de Queen's, Ian a choisi de s'impliquer activement au sein de la campagne au leadership de Stéphane Dion comme co-directeur jeune pour le Québec. Sur le point d'entreprendre des études de maîtrise à l'Université d'Ottawa en affaires publiques et internationales, il se penchera particulièrement sur la relation entre le développement démocratique et la résolution de conflits.

Kristina Maud Bergeron

Candidate au doctorat en sciences politiques à l'Université McMaster, Kristina Maud Bergeron s'intéresse depuis plusieurs années à la mondialisation. Le Grand Conseil des Cris, le Conseil des Sami et Médecins Sans Frontières-Canada sont les trois organisations qu'elle a choisies d'étudier pour sa thèse portant sur l'évolution de l'activisme global mené par ces trois organisations et l'interaction de cet activisme avec l'identité des organisations. Ces trois organisations reflètent l'intérêt de Kristina Maud pour les mouvements autochtones, aussi étudiés dans son mémoire de maîtrise, et pour la santé mondiale en relation avec les droits de propriété intellectuelle. Elle a pu approfondir ce dernier sujet en collaborant à des projets de l'Institut Nord-Sud d'Ottawa en 2003 et 2004.

Pendant la dernière année, Kristina Maud a dirigé un séminaire de fin de baccalauréat et d'études supérieures sur les politiques autochtones nord-américaines à l'Université Carleton. Elle a aussi donné un cours sur la politique des droits humains à une cinquantaine d'étudiants de troisième année de cette même université, une suite logique à son engagement dans différents groupes d'Amnistie Internationale depuis son adolescence.

François Cormier

Reporter pour la télévision de Radio-Canada depuis juin 2007, François Cormier s'est d'abord fait connaître comme journaliste au Réseau TVA où il a, entre autres, été recherchiste pour plusieurs émissions d'information dont celles des animateurs Sophie Thibault, Jocelyne Cazin et Georges Pothier. Au Canal Nouvelles (LCN), il a occupé pendant près d'un an le poste de rédacteur aux affaires internationales et plus tard, celui de chef de pupitre - adjoint. Comme reporter, il a travaillé dans différentes régions du Québec comme le Saguenay, la Capitale-Nationale, Montréal et la Mauricie. À l'occasion, il remplace également comme chef d'antenne.

Outre son travail, François s'est impliqué, entre autres, pour la Société canadienne du Cancer, l'organisme Leucan et les Clubs Lions. François parle le français, l'anglais et l'espagnol. Il a étudié au baccalauréat en communications de l'Université du Québec à Montréal. Il est maintenant chef d'antenne à Radio-Canada (Québec).

Catherine Gosselin

Catherine Gosselin est fiscaliste. Depuis 2004, elle est conseillère pour la firme KPMG, l'un des chefs de file mondiaux en fiscalité, vérification et services-conseils. Après des études en actuariat à l'Université Laval et avoir travaillé aux États-Unis pendant plus d'un an, elle a décidé d'entreprendre une maîtrise en fiscalité aux HEC Montréal et les examens requis pour l'obtention de la désignation professionnelle CGA qu'elle devrait obtenir à l'automne 2007. On est en 2008!!!

Elle est membre du conseil d'administration de l'Office Québec Amérique pour la Jeunesse (OQAJ), dont elle occupe la présidence depuis 2006. Ayant voyagé dans plus de 20 pays sur cinq continents, Catherine parle le français, l'anglais et l'espagnol.

Melanie Rose Hotchkiss

Melanie est présentement organisatrice pour UNITE HERE, un syndicat nord-américain regroupant plus de 400 000 travailleurs de l'industrie du vêtement, du détail, de la distribution et de l'hôtellerie.

Avant de se joindre au milieu syndical, Melanie s'est fortement impliquée au sein du mouvement étudiant au College Dawson comme membre de l'exécutif et par la suite comme présidente au Dawson Student Union. Titulaire d'un certificat en langue espagnole de l'Université du Costa Rica à San José, elle envisage un retour aux études à l'Université McGill en développement international et sciences environnementales.

Mathieu Langelier

Économiste de formation et gestionnaire de profession, Mathieu Langelier assume aujourd'hui la fonction de Directeur régional du risque, Est du Canada, Genworth Financial Canada et est membre du C.A. et directeur, sélection des terrains, Habitat pour l'humanité - Montréal. Lors de la mission Mathieu était directeur-adjoint de l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec, région du Montréal métropolitain (APCHQ), le plus important regroupement d'entrepreneurs en construction résidentielle au Québec.

Engagé dans le soutien et le développement de la relève, son arrivée à l'APCHQ a été marquée par la création d'une association jeunesse visant à répondre aux besoins spécifiques des jeunes entrepreneurs. Avant de se joindre à l'APCHQ, Mathieu s'est investit pendant près de dix ans dans la mobilisation de sa communauté, dont notamment en occupant plusieurs postes au plan local au sein d'organisations syndicales et au plan local et national au sein du mouvement étudiant.

Récemment diplômé d'un DESS en administration publique (ÉNAP), il détient un Baccalauréat bidisciplinaire en économie et politique (UdeM). Mathieu parle couramment le français, l'anglais et l'espagnol.

Programme

Une préparation à la hauteur de la tâche

Marque de commerce de Mission Leadership Québec, chacune des missions est précédée d'une formation intensive. Pour Mission Leadership Québec, la formation intensive fait partie inhérente du plan de mission, en plus d'être considérée comme un élément essentiel à la sécurité des participants.

Dans le cadre de l'Édition 2007, le programme de formation pré-départ a consisté en plus de 20 heures de préparation. Cette dernière se composait de lectures obligatoires, de recherches individuelles et de séances de formation magistrale organisée par Mission Leadership Québec.

À titre d'exemple, les participants ont reçu plus de trois heures de formation spécifique aux enjeux sociopolitiques et sécuritaires du Guatemala. La formation a été donnée par M. Étienne Roy-Grégoire, directeur de l'ONG Projet Accompagnement Québec - Guatemala (PAQG). En plus de son travail de directeur, M. Grégoire a vécu au Guatemala plus de quatre ans et y a été accompagnateur international.

Le programme de formation pré-départ comprenait également une formation de trois heures portant sur les enjeux, les défis et la pratique de l'observation électorale internationale. Assurée par le Directeur général des élections du Québec, partenaire-formation de Mission Leadership Québec, cette formation a permis aux participants d'être encore mieux préparés à intégrer le contingent des observateurs internationaux de l'OÉA.

Un programme de mission à la hauteur des attentes

Sur la base des attentes générées par la proposition initiale de programme, Mission Leadership Québec est fière d'avoir réalisé un programme de mission de grande qualité. Cependant, le programme réalisé a quelque peu varié du programme initial. Ces changements ont été en partie dus à quelques annulations de dernières minutes et surtout, au chaos logistique causé par la menace de l'ouragan Felix. Malgré ces événements imprévisibles et hors de notre contrôle, Mission Leadership Québec a été en mesure de s'adapter rapidement et de remplacer chacune des activités annulées par d'autres d'égale valeur, voire supérieure.

PROGRAMME DE MISSION

  • Samedi - 1er septembre
    • Arrivée et accueil des participants au Guatemala. Revue de l'horaire de la mission avec les participants et révision des règles de sécurité
    • Activité de formation - Projet Accompagnement Québec-Guatemala (PAQG)
      • Présentation de la situation socio-économique et historique et discussion sur les enjeux de la campagne présidentielle.
  • Dimanche - 2 septembre
    • Activité de formation - Mission Leadership Québec
      • Retour sur les règles de sécurité et distribution de cellulaires à tous les participants.
    • Activité culturelle
      • Assistance à un match de soccer du « Municipal Futbol Club » et visite guidée de Guatemala Ciudad.
  • Lundi - 3 septembre
    • Activités de formation - Université Ramon Landivar
      • Panel dirigé par le Prof, Nicholas David Vinzi, Ph.D. Berkeley, Directeur, Département d'Economie, Université Rafael Landivar :
      • La situation économique (60 min);
      • Les enjeux et réalités de la pauvreté (60 min);
      • L'histoire socio-politique (60 min);
      • Les indicateurs socio-démographiques (60 min).
      • Lunch informel avec les panélistes et jeunes candidats aux législatives;
      • Rencontres avec de jeunes candidats des principaux partis politiques;
      • Présentations et échanges (90 min).
  • Mardi - 4 septembre
    • Activité de formation - Fundación de Antropología Forense de Guatemala (FAFG)
      • Présentation du processus de paix et du projet de réconciliation et discussion avec les anthropologues-enquêteurs (90 min);
      • Départ pour la ville de Coban.
  • Mercredi - 5 septembre
    • Activité culturelle
      • Visite guidée du centre historique et de la région de Coban.
    • Rencontre avec l'ONG Amigos del desarrollo y la paz (ADP)
      • Présentation des enjeux reliés à l'aide internationale, du rôle des ONG locales, des différents programmes de l'ADP, notamment en alphabétisation et aide juridique.
  • Jeudi - 6 septembre
    • Retour à Guatemala Ciudad.
    • Activité de formation - Rencontre avec l'équipe d'assistance technique de l'OÉA
      • Historiques des patterns électoraux au Guatemala (vote des femmes, participation des autochtones, participation des plus pauvres, etc.);
      • Les défis techniques de l'organisation des élections au Guatemala.

    Volet observation électorale internationale

  • Vendredi - 7 septembre
    • Intégration formelle de la mission d'observation électorale de l'OÉA
      • 9 h - 10 h : Accréditation
      • 10 h - 13 h : Formation de l'OÉA et Réception des régions d'affectation
      • 14 h - 17 h : Déploiement dans les régions d'affectation
  • Samedi - 8 septembre
    • Rencontre des observateurs long-terme déjà sur place et des coordonnateurs de l'OÉA
    • Formation sur les enjeux et réalités politiques spécifiques à la région d'affectation
    • Repérage des bureaux de votes à observer et élaboration du plan de mission
  • Dimanche - 9 septembre
    • Jour d'élection : Observation électorale (de 4 h AM à 1 h AM)
  • Lundi - 10 septembre
    • Suivi de l'observation
    • Retour vers Guatemala Ciudad (50% des participants)
  • Mardi - 11 septembre
    • Retour vers Guatemala Ciudad (50% des participants).
    • Activité de formation - Mission Leadership Québec
    • Debriefing sur l'expérience d'observation; échanges sur les différentes conclusions; retour sur les aspects logistiques et de sécurité.
    • Activité de formation - Gouvernement de Catalogne
      • Rencontre avec la délégation d'observation catalane (députés et fonctionnaires).

    Fin du volet observation électorale internationale

  • Mercredi - 12 septembre
    • Activité culturelle
      • Visite de la ville historique d'Antigua et de la région du Lac Atitlan
  • Jeudi - 13 septembre
    • Fin de la mission - Retour de la délégation au Québec

Photos

À venir.